Il était une fois les vilains mots

En ce moment, je fais une fixette sur les vilains mots.

Vous savez les vilains mots …  

Communément appelé : les GROS mots.

Oui ceux là même qui nous font saigner nos oreilles, ceux qui sortent sans que nous nous en rendions compte.

On nous avait dit « Vous allez voir elle va apprendre plein de gros mots dès qu’elle va entrer à l’école »

Et bien elle a dit son premier gros mot bien avant de connaître l’école.

Je peux vous dire que cela m’a fait un choc lorsque le mot m**** est sorti de sa bouche.

Non , les vilains mots ne s’apprennent pas qu’à l’école mais bien à la maison, dans la rue ou même à la télévision.

Les vilains mots sont partout.

Depuis sa naissance, nous avions déjà essayé de faire attention à notre langage. C’est tellement important de bien s’exprimer et d’avoir un vocabulaire riche…

C’est nous, parents, les premiers modèles de nos enfants.

Si nous parlons mal, il y a plus de probabilités, en mon sens, que nos enfants parlent mal également.

Seulement, j’ai remarqué que c’était vraiment difficile de ne pas les dire et surtout de ne pas les entendre.

Je me souviens d’une de mes petites cousines qui avait demandé la signification d’un vilain mot que j’avais prononcé à sa maman.

J’ai eu honte car je ne voulais pas transmettre ce genre de chose à ma petite cousine.

Nous essayons donc d’expliquer à petit Confetti l’importance des mots.

Les mots ont tous une signification, ils peuvent apporter de la joie mais aussi beaucoup de douleurs.

J’attends qu’elle grandisse un peu pour lui expliquer qu’un mot peut avoir plusieurs interprétations selon la sensibilité de l’autre personne.

Voilà les vilains mots sont dans ma ligne de mire depuis la naissance de Danaé mais encore plus maintenant vu qu’elle apprend à parler et répète tout ce que l’on dit .

Elle est également dans la phase « caca boudin ».

Pour le moment, elle le dit très rarement. Cela lui fait rire et moi j’essaye de ne pas trop y prêter attention.

N’hésitez-pas à me dire en commentaire si vous vous êtes rendus compte aussi que les vilains mots étaient devenus omniprésents, si cela vous pose problèmes ou non, si vos enfants ont tendance à les dire un peu trop facilement, comment vous réagissez lorsque vous entendez vos enfants dire un vilain mot …

Je vous embrasse

x LiLi Confetti x

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

LiLi_confetti

2 Comments

  1. Comme je te comprends, chez nous c’est le mot P***** qui est sorti le premier et pas qu’une fois, ça l’amusait de le répéter, il en joue encore du haut de ses 3 ans quand il est fâché il répète des gros mots pour m’agacer mais il sait qu’il ne faut pas les dire, que ce n’est pas joli, mais j’avoue qu’en voiture je ne sais pas me contrôler, quand un très vilain monsieur (C******) est à la limite de te rentrer dedans avec tes 2 enfants à bord 😉

    • J’ai un de mes cousins qui a vite compris comment agacer ses parents : répéter les gros mots. A chaque fois, il se faisait disputer. Jusqu’au jour où mon oncle et ma tante ont décidé de ne plus y prêter attention. Et bien il a arrêté de les dire !
      Ah les coquins ! Dès qu’ils sentent que cela nous agace ils en profitent.

      Des bisous et merci pour d’avoir pris le temps de commenter mon article.

      x LiLi Confetti x

Pour faire vivre le blog : n'hésite pas à nous laisser un commentaire ou à cliquer sur ★ Aime en dessous de wordpress Merci ❤